Un mouvement qui prend de l’ampleur aux US : Les « débranchés »

Inimaginable il y a seulement 20 ans : Certains américains, prenant conscience de la vacuité de la société de consommation et des problèmes écologiques graves qu’elle induit décident de retourner à une vie proche de la nature, sans électricité, sans eau courante, sans téléphone.  Ce sont les « off the grid », littéralement « hors de la grille »,  les débranchés. 

« Un œil sur la planète » – 16 juin 2016/France 2

Pendant quatre jours, plus de 2 000 personnes venues des quatre coins des Etats-Unis vont apprendre à se passer d’une bonne partie du confort moderne et à devenir off the grid, des débranchés…

Elles ont rendez-vous à quinze kilomètres de Gainesville, en plein cœur de la Floride, dans un vaste camping sous les arbres, sans eau courante ni électricité, téléphone ou ordinateur…

Non raccordés au réseau électrique

Les débranchés ne sont pas raccordés au réseau électrique et préfèrent retourner dans les bois plutôt que de fréquenter les centres commerciaux. Comme Niel, 31 ans, qui habite en Caroline du Nord avec son épouse et leur enfant. Ce sont des citadins américains vivant d’ordinaire dans un appartement.

Ce séjour est, pour la famille, un moyen de se tester car elle envisage de tout quitter pour vivre autrement : « Comment vivre avec le strict minimum, voir ce qui est superficiel… Ce que nous apprenons ici, c’est qu’on peut offrir et recevoir des choses sans avoir à les payer », explique Niel.

Un reportage de Sophie Przychodny, Adrien Rappoport, Jean-Charles Guichard, Charlotte Fonne et Jimmy Bardin.

VIDÉO ACCESSIBLE ICI :

http://www.francetvinfo.fr/monde/ameriques/video-un-oeil-sur-la-planete-lamerique-des-debranches_1495213.html

IMAGE A LA UNE : New York Times /2008/Crédit Nancy Doninger

 

Merci Ju

Articles similaires, enfin normalement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *