Recommandé : Conférence de presse de l’ambassadeur de Syrie à l’ONU

Suite à l’adoption à l’unanimité de la résolution du Conseil de Sécurité à l’ONU sur la présence d’observateurs à Alep Est, l’ambassadeur Bachar Ja’fari a donné une conférence de presse et répondu aux questions des journalistes. Vous noterez sa fatigue manifeste et son ton sarcastique.

Il est nécessaire d’écouter cet interview pour connaître le point de vue syrien, sa dénonciation des mensonges, mensonges dont il certifie qu’il a les preuves. Nous avons évoqué dans un article précédent la possibilité qu’il y ait des « conseillers » de la coalition à Alep Est.  Cela est  confirmé, des noms sont fournis. 

L’écoute attentive de cette déclaration officielle vous permettra de vous faire une opinion personnelle et indépendante en modérant  tout ce qui circule en ce moment dans les médias.

(A propos de l’utilisation horrible par les djihadistes d’une fillette kamikaze de 7 ans dans un commissariat de Damas qu’évoque l’ambassadeur, après une brève recherche sur le net, en ont parlé en France dans les MMS :

Europe1 –  le Figaro –  Le Dauphiné – bfm. L’Est Républicain.

Le Monde, Le Nouvel Obs, et le reste de la meute des chiens de garde n’apparaissent pas dans les résultats. Que leurs protégés « modérés » opposant à Bachar Al Assad puissent commettre des actes aussi inhumains ne doit sans doute pas arriver jusqu’aux oreilles des moutons.

Recherche Google : attentat+fillette+Damas /moins d’une semaine.

https://www.google.com/search?q=attentat+fillette+Damas&oq=attentat+fillette+Damas&sourceid=chrome&from=coli#q=attentat+fillette+Damas&tbs=qdr:m

La recherche : attentat + commissariat+Damas (donc sans mentionner la fillette qui aurait pu être évacuée du titre) mêmes résultat. Autrement dit, motus et bouche cousue alors qu’une telle horreur aurait du faire les unes scandalisées de nos journaux.  Je vous laisse imaginer les hurlements hystériques si une fillette de 7 ans syrienne se faisait exploser dans un commissariat du Qatar, d’Arabie-Saoudite ou d’Israël !

J’aime mon pays, n’en doutez pas. Mais dans des cas comme celui-là, et d’autres, hélas,  je suis écœurée.

Galadriel

Si vous préférez lire plutôt qu’écouter, voici la transcription de  la conférence :

http://sayed7asan.blogspot.fr/

Commentaires sont clos