CICE : Comment la France se fait plumer de 20 milliard d’euros par an par le Medef

Ce rapport sur le CICE (Crédit d’Impots pour la Compétitivité et l’Emploi) action « phare » du gouvernement Hollande pour lutter contre le chômage) sort en pleine période des vacances,  comme la loi Travail imposée au 49.3,

Nous avons affaire à des lâches, des pusillanimes, des petits, des châtrés.

Il y a de quoi voir rouge.

Coût du cadeau fiscal sur le budget de la France :  20 MILLIARDS D’EUROS PAR AN. Oui, 20 milliards.  Tout ça pour rien, ou quasiment.

(Ces derniers sont à ajouter aux 199 740 077 euros de cadeau sur l’ISF de Bercy (1) et d’autres petits avantages aux plus riches que nous ignorons sans doute). 

Ils peuvent bien tenter de planquer les choses qui fâchent sous les serviettes de plage, nous avons de la mémoire et n’oublierons pas. 

Ce rapport commandé par le Sénat est bien tel que nous vous l’avions annoncé : un énorme cadeau au patronat dont les contreparties sont quasi nulles. Le gouvernement s’est, pardonnez-moi  fait entuber de la plus belle façon par le Medef et son baratin de gascon.

Il est en effet plus facile de faire plier le peuple en lui tirant dans le dos que de demander au patronat de tenir ses promesses.

Les articles dans les MMS sont édifiants :

Mal ciblé, coûteux, lourd à gérer : un rapport éreinte le CICE – Le Figaro

CICE: un coût exorbitant sans création d’emploi – Page 1 | Mediapart

Un rapport accablant du Sénat sur le CICE – Boursorama

Le CICE, un scandale d’Etat ? – La Tribune

Un rapport accablant du Sénat sur le CICE | L’Humanité

Nous avons affaire à des incompétents, totalement inféodés aux 1%  menés par le bout du nez par les mensonges d’un patronat qui en la personne de Pierre Gattaz n’a aucune limite, aucune éthique, aucune parole.  Peut-on s’en étonner ? (lire en complément : « Comment Pierre Gattaz se sucre sur l’argent public »)  Avec les guignols qu’il a en face de lui, il aurait tort de se priver.

Je repense le cœur serré à tous ces gens qui ont lutté durant des semaines contre l’inique Loi Travail, et n’ont pas hésité à sacrifier leurs modestes salaires dans l’espoir de faire entendre leurs voix.

Cette Loi Travail, contre productive pour le chômage comme décrit dans notre article sur le rapport de l’IGAS (2) est aussi un cadeau pour les mêmes.

Je suis outrée, écoeurée.

Rendez-vous à la rentrée, mes amis. On ne peut pas laisser faire indéfiniment.  Ce gouvernement est devenu le gouvernement d’une classe minoritaire privilégiée qu’il gave en nous pillant.

 Ça suffit ! Il faut que ça s’arrête.

Il vont repousser de plusieurs mois encore l’Etat d’Urgence dont nous avons eu la preuve il y a cinq jours qu’elle ne sert à rien contre le terrorisme.

Pour nous bâillonner, par contre….

QU’ILS NE SE RÉJOUISSENT PAS TROP. LES PAUVRES TROU DU CUL QUE NOUS SOMMES A LEURS YEUX TROUVERONT  UN MOYEN DE SE FAIRE ENTENDRE.

http://www.humanite.fr/comment-pierre-gattaz-se-sucre-sur-largent-public-546073

Galadriel

https://lesbrindherbes.org/2016/06/11/lhallu-hollande-ravit-a-sarkozy-titre-de-president-riches/
http://lesbrindherbes.org/2016/07/18/loi-travail-censure-rapport-de-ligas-rehabilitait-35-heures/

Commentaires sont clos