Libérez-vous de vos peurs ! Pour changer : OSEZ !

Je remets cet article en avant, car il me semble que le temps arrive où nous allons tous avoir besoin de nos ressources, et nous en avons tous, à foison. Le ras-le-bol s’accumule et beaucoup s’interdisent de faire bouger leurs vies parce qu’ils sont paralysés par la projections de  peurs qu’ils imaginent alors qu’elle n’ont pas de réalité autres que dans leur esprit et qu’ils sont limités par leurs vieilles lunes personnelles, ancrées en majorité, non par leur expérience propre mais  par le discours d’autrui.  Il est grand temps de faire le ménage et de se libérer.

Je crois qu’il est grand temps que nous sortions de notre condition d’esclaves soumis et inquiets et que nous prenions conscience que nous sommes pleinement enfants de Dieu ou de la Vie, que nous portons en nous un potentiel de réalisations magnifiques, des plus humbles au plus grandioses.
Ce n’est pas que pour les autres. C’est pour chacun de nous.

Cela est troublant, n’est-ce pas ?

Pourtant :
Mettez de côté quelques instants le côté prédateur de l’humanité,  brisez ce miroir menteur des médias qui vous répète à longueur de temps que vous n’êtes à peine mieux que  les pires des animaux afin que vous n’ayez pas l’idée de revendiquer une vie plus belle et plus digne, regardez ce que des hommes ont réalisé et réalisent encore de positif, du plus discret au plus voyant, tant avec l’élan du cœur qu’avec celui de l’esprit. Qu’ont-ils ou qu’avaient-ils de plus que vous ?
Ne sont-ils ou n’étaient-ils pas des humains ?

C’est une question de choix.  Qui voulez-vous être ?

Qu’elle est l’image la plus belle de vous que vous aimeriez atteindre? 
Vous êtes-vous seulement posé la question dans le silence de votre cœur ? Faites cet exercice en abolissant les auto-limitations de l’éducation, de la culture, de ces jugements extérieurs qui vous font mal et vous enferment dans des petites cages trop étroites de la pseudo-bienpensance et du momentanément « correct ».  Libérez-vous.

Croyez en vous, mes amis, ayez foi dans vos potentiels, et si les débuts sont un peu difficiles ne vous jugez pas comme incapables. Servez-vous de vos erreurs au contraire, appuyez-vous sur elles.  C’est juste une question d’apprentissage, de patience et surtout de confiance. Osez ! N’ayez pas peur. Prenez les rênes. 
La Vie est sans limite et qui que vous soyez, il y a une place pour chacun.

Aimez-vous, vous aimerez les autres et cet amour résonnera dans l’univers tout entier et changera le monde.

Galadriel

Afficher l'image d'origine

Cité dans le discours de Nelson Mandela pour l’accession à la présidence, 1994

Notre peur la plus profonde n’est pas d’être nul et incapable.
Notre peur la plus profonde, c’est d’être puissant au-delà de toute mesure.
C’est notre lumière, pas notre ombre, qui nous effraie le plus.
Nous nous demandons :
« Qui suis-je pour être brillant, talentueux, génial ? »
Mais la vraie question devrait dire :
« Qui êtes-vous pour ne pas l’être ? »

Vous êtes un enfant de Dieu.
Rester jouer dans votre école maternelle n’offre aucun service au monde d’aujourd’hui.
Il n’y a rien de saint ou d’illuminé à vous rétrécir et à vous cacher
pour ne pas insécuriser votre entourage.
Nous sommes nés pour manifester la gloire de Dieu qui est en nous.
Ce n’est pas limité à certains, c’est en nous tous.
Quand nous laissons briller notre lumière,
les autres ressentent inconsciemment la permission de faire de même.
Quand nous nous libérons de notre propre peur,
notre présence libère automatiquement les autres.

Marianne Williamson

Merci Gabriel  http://www.pubzi.com/f/73604-th-73590-tango-face-wink.png

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos