Élections : ILS NOUS MÉPRISENT ? RENDONS-LEUR LA PAREILLE : MÉPRISONS-LES.

Qu’est-ce que le Front Républicain ?

C’est un piège, une chausse-trappe de la classe dominante qui tend, par le biais de Macron et moindrement par celui de MLP, si c’est elle qui l’emportait,  à atteindre le pouvoir absolu.

Le Front Républicain n’est pas une question morale. Ça, c’est du pipeau pour ratisser jusqu’aux gueux qui n’ont aucun autre motif logique de voter Macron.

Réfléchissez : Ceux qui nous parlent de moralité sont les voyous, les menteurs, les mafieux qui nous gouvernent depuis des années ! Saisissez vous le cynisme de cette arnaque ?  Imagineriez-vous des exhibitionnistes nous faire des cours sur la pudeur ??

Nous sommes très loin de toute morale. La réalité est beaucoup plus vulgaire.  Nous sommes en guerre, mes amis. Une guerre sociale impitoyable devenue plus ou moins rampante et qui nous ronge depuis des décennies.

Tout le reste n’est que du baratin, du flan, du théâtre. Vous qui suivez les blogs alternatifs régulièrement et avez du recul, vous le savez.

Certains sont prêts à élire la marionnette de leurs bourreaux  parce qu’ils pensent qu’elle les défendra et les aidera à tirer leur épingle du jeu de la vie.  Il s’imaginent qu’ils font partie d’une classe de privilégiés et croient se reconnaître dans ce jeune loup aux dents aiguisées et ses beaux costumes…  A cela je répondrai : « Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois ».

Car enfin, quel prix  payent-ils ce relatif confort de vie, cette poignée de milliers d’euros dérisoires face aux sommes colossales qu’empochent leurs esclavagistes ?  Le plus souvent le prix de l’essentiel : le temps. Le temps d’aimer, le temps de voir grandir leurs enfants, le temps d’être habité par autre chose que l’obsession de se maintenir ou monter encore quelques marches et gagner ces centaines d’euros supplémentaires qui leur permettront, croient-ils,  d’être enviés et admirés. En vérité,  plus que les pauvres gens, ils sont les parfaits esclaves, totalement consentants et manipulables du système  : exploités et contents.

Ils ne gagnent leur vie qu’en la perdant, en croyant naïvement qu’un jour ils atteindront enfin cette carotte qu’on leur met sous le nez pour les obliger à être l’un des rouages huilés qui fait tourner la machine…  Et le plus pervers de l’histoire, c’est qu’en pensant sortir leur épingle de ce jeu sinistre, ils ont  l’illusion de s’être élevés, alors qu’ils ne sont que des valets serviles instrumentalisés et que contrairement à ce que leur égo leur fait croire, ils ne seront jamais considérés autrement par l’élite dont il sont les marionnettes.  Ils ne sont  à l’abri de rien. En croyant ne plus faire partie d’un peuple que leurs petits galons les entrainent à mépriser, ils ne sont en réalité nulle part.  C’est dans ce réservoir que se trouvent tous les chiens de garde du pouvoir. Ils n’existent et ne bénéficient des feux de la rampe que parce qu’ils se soumettent.

Nous sommes dans une lutte des classes qui ne dit pas son nom. Dans tous les domaines de nos vies nous devons subir ce système de plus en plus écrasant qui rogne impitoyablement  les petits avantages que nous avions obtenus de haute lutte, nous fragilise, restreint nos libertés, ne protège pas nos enfants, notre santé, fait de notre planète qui, je le rappelle, appartient à tous, une poubelle, et nous jette comme des kleenex usés en nous demandant de les remercier parce qu’après avoir marné comme des esclaves, ils nous permettent tout juste de pas crever de faim.

Écoutez-le bien ce Macron, non seulement il ne cache même pas ses intentions, mais examinez objectivement ce qu’il a déjà accompli ! Regardez qui se regroupe autour de lui : tous les prédateurs sont là y compris Cazeneuve aujourd’hui qui déclare sans rire qu’il faut que nous votions Macron pour « poursuivre l’œuvre accomplie par le gouvernement socialiste »

Quant à MLP..  Je le répète, je ne défendrai  pas un point de vue moralisateur considérant qu’il appartient à chacun de gérer en conscience cet aspect. Mais quelle preuve avons-nous que ses promesses sociales ne sont pas que du racolage ? Elle fait partie pleinement du système. Elle est née dans la soie,  elle est une fille de famille de la haute bourgeoisie. Pensez-vous qu’elle va renier tout ce qu’elle est pour nous défendre ? C’est vrai, nous n’en savons rien. Mais le pari est très risqué :  les votes du FN au parlement européen sur le contrôle des capitaux ne vont  pas en tout cas pas dans ce sens… .

Nous sommes dans la panade, mes amis. C’est le moment de nous serrer les coudes. L’idéal serait une abstention dépassant les 60 ou 70% afin de décrédibiliser totalement l’un et l’autre des candidats. Ça aurait de la gueule ! Élu avec moins d’un quart de la population, il n’aurait aucune légitimité et serait bien obligé d’en tenir compte. 

Je sais que j’ai défendu le vote, mais dans ce cas précis, je ne peux plus le faire. L’abstention est peut-être le seul moyen de répondre à ce piège qui nous est tendu. Le vote blanc n’est même pas évoqué dans les résultats et si une masse de plus de 20 millions d’inscrits ne se déplaçait pas alors qu’il y a eu 70% de participation le 22 avril dernier, cela aurait un sens. Vous l’avez compris, j’espère, il n’y a plus de réelle démocratie. .  Le vote blanc c’est ni l’un ni l’autre, mais l’abstention  c’est non à cet enfumage.

J’ai, probablement comme nombre d’entre-vous, beaucoup hésité.  Je me suis demandé si le chaos n’était pas préférable à la soumission au système, quitte à voter contre mes convictions. Mais, décidément,  je ne peux pas. Cependant, je ne juge pas ceux qui le feront, je les comprends.

Reste une solution, la seule pour montrer que nous ne sommes pas dupes, que nous sommes dignes et que nous avons le nombre pour nous : Il nous méprisent, nous manipulent, nous prennent pour des veaux ?

Rendons-leur la pareille : Méprisons-les, refusons leur carabistouille, contournons le piège. Et si ils en concluent que nous nous désintéressons de la politique et qu’ils peuvent faire n’importe quoi, il nous restera les législatives pour leur prouver que non.

Galadriel

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos