Gattaz se positionne, Macron en grand démocrate, Hollande donne son avis

Trois articles qui vont vous permettre de faire le tri.

Tout d’abord les positions du Medef : Mélenchon, Le Pen, Hamon, ce sont les diables dans le bénitier du CAC !  C’est « la ruine, le désespoir, la désolation ». Ma parole, il a la trouille M. Gattaz ! Alors, si vous voulez le rassurer, vous savez avec certitude pour qui voter :  Fillon ou Macron. On s’en doutait, mais là, c’est clairement dit.

http://www.leparisien.fr/economie/pierre-gattaz-voter-melenchon-le-pen-hamon-c-est-ruine-desespoir-et-desolation-09-04-2017-6838119.php

Si vous hésitiez encore sur Macron, ces deux articles vont  également vous éclairer, il ne se cache même plus. C’est un Vals revisité : 

Macron veut transformer le marché du travail par ordonnances

Emmanuel Macron a invoqué mardi la nécessité d’un « choc de confiance » pour justifier son souhait de recourir aux ordonnances pour réformer le marché du travail.

« Je propose qu’il y ait une concertation accélérée en début de quinquennat, et sur ce sujet-là qu’on fonctionne par ordonnances pour le faire durant l’été.

(Pendant que les moutons sont à la plage ?)

Pourquoi ? Parce qu’il y a besoin d’un choc de confiance, d’une vraie accélération, d’une détermination à l’épreuve. Et parce que nous avons besoin de faire passer cette réforme pour que les premiers effets se fassent sentir rapidement », a déclaré M. Macron sur Sud Radio et Public Sénat.

(Nous avons tous remarqué en effet à quel point les réformes de Vals passées à coup de 49.3 ont produit des effets rapides….)

Quant à Hollande, après que ses soutiens aient honteusement trahi Hamon, il attaque Mélenchon.

Jouons : Pince-mi Mélenchon et Hamon, et pince-moi Hollande et Macron, sont dans le bateau de la gauche : Hollande pousse Hamon et Mélenchon à l’eau : Qu’est-ce qui reste ? 

Là aussi, on avait bien compris que Macron est le fils spirituel de Hollande. Mais maintenant, on en est sûr.

Vous avez aimé Hollande ? Vous allez adorer Macron !

Hollande s’invite dans la campagne pour mettre en garde contre Mélenchon

Selon lui, Mélenchon est un « péril ».  Parce que lui, pendant 5 ans a été un sauveur ? On s’est tellement senti sauvés d’ailleurs, qu’il n’a même pas osé se représenter de peur de se prendre en pleine face l’humiliation de sa vie.  Qu’il continue de soutenir Macron, au fond,  c’est le meilleur moyen de finir de le couler…  

http://www.ouest-france.fr/politique/jean-luc-melenchon/hollande-s-invite-dans-la-campagne-pour-mettre-en-garde-contre-melenchon-4924784

 

 

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos