Grève générale en Guyane : Le gouvernement accuse : c’est pas nous, c’est eux !

Ça pète en Guyane. Il faut dire qu’il y a de quoi : Crise sanitaire, administrations publiques débordées, 40% de chômage avec tous les débordements logiques qui vont avec lorsqu’ il n’y a plus d’espoir :  alcool, drogue, violences, délinquance.  Et vous savez quoi ? Pour la n-ième fois, Paris envoie une délégation de spécialistes avec quelques rustines dans la poche.  Le gouvernement ne sait sans doute pas que lorsque un pneu est usé jusqu’à la trame, la seule solution qui reste c’est de le remplacer par un neuf, autrement dit prendre les chose à bras le corps, écouter, agir.

Vous allez rire : La ministre de l’Outre-Mer et celui de l’Intérieur s’indignent que les candidats de la présidentielle sautent sur l’occasion pour  « instrumentaliser le conflit à des fins électoralistes ». Pincez-moi, je rêve ! Ils sont sous substances ou ils vivent au pays des Bisounours ?? Bien évidemment que les candidats de l’opposition en profitent pour souligner les manquements d’un pouvoir qu’ils fustigent dans leur campagne.   Et il paraît que « cela attise le désordre.. » Parce que ce n’est pas leur incurie devant la situation économique et sociale qui attise le désordre, non ! Ce sont les discours de Le Pen et de FIllon.

Nous avons affaire, en plus qu’à des incapables, à des pleutres qui n’assument rien.

Classe ! cette fin de règne...

Galadriel

« Instrumentalisation », dénonce le gouvernement

Après un week-end passé dans le cœur du cyclone, le gouvernement a dénoncé dimanche soir « l’instrumentalisation à des fins électoralistes » de la « crise sociale » par « certains candidats à l’élection présidentielle ou leur porte-parole », en visant François Fillon et Marine Le Pen notamment.

« L’invective, l’outrance et l’approximation dont ils ont fait preuve contribuent à attiser les désordres qui perturbent la vie de nos concitoyens guyanais », ont déclaré dans un communiqué commun le ministre de l’Intérieur Matthias Fekl et la ministre des Outre-mer Ericka Bareigts.

ARTICLE INTÉGRAL :

http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/social/20170326.OBS7127/guyane-debut-de-la-greve-generale-le-gouvernement-sous-pression.html#xtor=EPR-1-[ObsActu8h]-20170327

PS :

Ouarf ! Manu Micron, le brillant énarque situe la Guyane sur une île !!! Et St Pierre et Miquelon, c’est dans les Caraïbes ??

Et ça veut être président !

http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/2017/03/27/35003-20170327ARTFIG00083-la-petite-bourde-de-macron-qui-parle-de-la-guyane-comme-d-une-ile.php

IMAGE A LA UNE : AFP pour Ouest-France http://www.ouest-france.fr/region-guyane/departement-de-guyane/guyane-le-point-sur-la-situation-en-cinq-questions-4885508

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos