Grrrr… Penelope Fillon : 45 000 euros d’indemnités de licenciements !

Chère, très chère, famille Fillon..  Papa François,  maman Penelope, les enfants, tous ont « légalement » (selon papa) bénéficié des largesses de l’Assemblée Nationale.

Légalement !  Comme si c’était une excuse !

Vous savez quoi, M. FIllon, que ce soit légal ou non, on s’en contre-balance !

Ce que nous voyons,  nous les gueux de base, c’est, au pire, un voyou passible de prison et, au mieux un ignoble profiteur qui utilise sa position de dominant pour se mettre de l’argent public plein les poches sans aucune vergogne. Si peu de vergogne, c’est-à-dire de honte, que vous avez encore le culot de vous faire passer pour une victime.

« C’est une cabale ! »  Pleurnichez-vous devant le micro, soutenus par tous les comparses qui font de même… 

Non non, Monsieur Fillon, ce n’est pas une cabale, ce sont des faits. Des faits, avec de vrais chiffres, pas un fake comme on dit sur internet..

L’humble smicard qui dort dans sa voiture à Paris parce qu’il n’a pas trois fois le loyer d’une chambre de bonne à justifier ou qui rame comme un fou pour rembourser son « Ca m’suffit » ou son « Do mi si la do ré » en province est sûrement plein de compassion devant ces noires nuées qui assombrissent votre horizon doré de futur premier homme de France :  « Entretenir un château, des terres et tenir son train de vie, pensez-donc, Madame Michu, ça coûte des sous ! Faut bien les trouver quelque part ! » Légalement, bien sûr, en espérant que personne ne s’apercevra que les salaires sont disproportionnés autant que les grasses indemnités de licenciement..

Savez-vous comment s’appellent, les gens comme vous ? Monsieur le Député ex-premier ministre  et je l’espère,  ex-futur président :  DES PILLEURS D’ÉTAT !

En supposant que la justice vous donne quitus ce qui n’est pas fait, croyez-vous vraiment qu’on ait  envie de  vous confier les clefs de la France ?

A vous  qui osez nous parler d’austérité ? De nous serrer la ceinture ? De faillite de la France  et qui vous présentez comme un Père la Vertu ?  

Autant confier un stand de pâtisserie à une boulimique !

Une telle inconscience est sidérant.   Plus inquiétant encore  est le degré du mépris que cela démontre pour un peuple plutôt brave, pour ne pas dire poire, qui  jusqu’à présent regardait les errements de votre caste d’un œil goguenard, attendant patiemment que la justice que vous tenez dans vos serres de rapaces émette un petit rot réprobateur.  Parce qu’il est indulgent, le peuple, il a de l’humour et une faiblesse pour le système D.  Mais la pénurie le rend nerveux et ce temps là est fini. La coupe est pleine. Il en a plus qu’assez des Sarko, Balkani, Dassault, Lagarde, d’un Macron qui s’offre (légalement, lui aussi)  des réceptions de milliardaire sur le dos de Bercy, et de tant d’autres..  Oui ! il en a marre et comme tous les gentils, quand il est à bout, il ne fait pas dans la finesse.. Demandez donc à tous vos copains à particule, ce qu’ils en pensent..

A votre place, je me retirerais des affaires et j’irais avec ma femme et mes deux minots prendre quelque repos, loin, très loin, histoire qu’on m’oublie comme l’a fait astucieusement Alain Juppé en son temps en s’exilant au Canada.  Mars, ça vous irait ? Il paraît qu’il y a un projet sérieux de colonisation..

Galadriel..

Pénélope Fillon a touché 45.000 euros d’indemnités de licenciement à l’Assemblée

https://www.francebleu.fr/infos/politique/penelope-fillon-touche-45-000-euros-d-indemnites-de-licenciement-l-assemblee-1486485893

 

 

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos