Présidentielles : A quoi jouent ces médias qui font la promotion de MLP ?

C’était hier les discours de lancement des campagne présidentielles et ça commence fort dans les médias.

Il avait voulu faire le buzz : son hologramme n’a pourtant pas suffit à séduire les principales chaînes d’actualité françaises. Le candidat de La France insoumise a vu son discours brusquement interrompu par celui de sa rivale du Front national.

Un hologramme devant plusieurs milliers de spectateurs (18 000 ndlr): Jean-Luc Mélenchon avait tout mis en place pour que son meeting du 5 février, donné à Lyon et retransmis en direct à Paris, fasse parler de lui.

Mais ce pari technologique n’est pas parvenu à lui garantir l’intérêt des chaînes d’actualité en continu BFMTV, iTélé, Franceinfo, LCI et LCP.

Diffusant le début de son discours, 14h30 (heure locale), les cinq médias français ont immédiatement interrompu leur retransmission dès l’entrée en scène de Marine Le Pen vers 15h.

La prise de parole de la président du Front national a été retransmise en intégralité au détriment du programme détaillé par le candidat de La France insoumise.

https://francais.rt.com/france/33547-chaines-infos-coupent-melenchon-plein-discours-diffuser-le-pen

Commencez-vous à comprendre les combines du système ?

Il a absolument besoin de Marine Le Pen comme repoussoir pour installer le candidat qu’il a choisi et qu’il veut nous imposer.

 

C’est pourquoi nous voyons la bannie, la sorcière, Marine la menace, mise en avant pour barrer un JL Mélenchon qui présente un programme bâti sujet par sujet depuis des mois et qui  veut renverser la table.

J’en sens certains bondir intérieurement. Ne jugez pas sans savoir, écoutez les discours patiemment pédagogiques, lisez le programme si vous avez un doute. L’on peut tout à fait ne pas être d’accord, mais il faut savoir  ce que ce que l’on rejette. Ce qu’il propose est  construit, étayé, expliqué et vous constaterez que c’est un vrai projet de société, qu’il vous convienne ou non.

Plus généralement et au delà du programme de la France Insoumise, les chercheurs de vérité que nous sommes – nous qui aspirons à l’alternative –  devons être honnêtes et la première honnêteté est d’argumenter sur la base d’une connaissance du sujet, pas à la façon des pouces levés ou abaissés de Facebook.

Ceci est valable pour tous les candidats sans exception.

L’heure est grave, nous ne pouvons plus nous permettre d’être négligents, superficiels, dogmatiques ou juste émotionnels.

En ce qui me concerne, cette année sera pour moi la première élection pour laquelle  j’ai décidé de me dépouiller complètement de mon point de vue individuel pour raisonner en pensant d’abord au bien commun. Ceci, par impératif de cohérence : Je ne peux pas militer pour la solidarité et la nécessité vitale de l’unité de notre humanité face au désastre et ne regarder que mon petit nombril. C’est aussi parce que  les leçons des heures que je passe à m’informer sur le net m’ont appris certaines choses :  La première est que je dois être humble. Si je veux être honnête je dois également étudier les arguments qui contredisent ma pensée et le ciel m’est témoin qu’il est difficile de trier tous les éléments complexes d’une situation dont on ne saisit souvent que l’apparence,  plus difficile encore de ne pas retenir que ce qui nous convient.  Ensuite, ce qui me parait à moi et mon profil particulier (classe d’âge, histoire, milieu social) bon et juste, ne l’est pas obligatoirement pour l’ensemble. Enfin, je vais mettre de côté mes usures et mes désenchantements et cesser de m’interdire de rêver à un possible qui me parait  plus humain et plus constructif qu’un autre. 

La vie est un éternel pari sur l’avenir.. Il est urgent de définir ce que nous voulons pour les années qui viennent pour nous, nos enfants, nos petits enfants et cette  terre-mère généreuse sans laquelle nous n’existerions pas.  Ceci fait, nous pouvons faire un bilan avec les éléments que l’expérience passée nous fourni et choisir en toute connaissance de cause sur la base des propositions écrites de chaque candidat et non sur celle du blabla propagandiste de médias qui nous manipulent.  Ceci, bien sûr, en étant conscients qu’il n’existe pas de système parfait qui satisfera tout le monde.  Nous devons donc choisir nos priorités.

Nous vivons dans une machine à broyer la masse au profit de quelques-uns, et elle a fonctionné pendant des décennies. Pourquoi l’inversion des mécanismes serait-il impossible ??

La démocratie n’est pas une évidence, elle est un engagement, un combat,  qui, avant de saisir les fourches et les piques, commence en premier contre nous-mêmes. 

 

Galadriel

[Je voudrai ouvrir une parenthèse avant de terminer : à propos d’un argument qui m’agace profondément : « Il fait partie du système ».

Et bien oui !  Réfléchissez :  Que l’on soit « pour » ou « anti » on ne peut pas être « en dehors ». Dans ce modèle (j’ironise) de démocratie qui est le nôtre il n’existe aucune porte prévue pour ceux qui surgiraient de nulle part. Tout est soigneusement verrouillé, bétonné par l’élite. Il n’y a pas d’autres moyens que d’utiliser les outils mis en place, et de tenter de démonter le système de l’intérieur. Une MLP fille de, née dans ce parti qui joue les idiots utiles depuis des décennies, Fillon, Macron purs produits du pouvoir,  JLM député européen et ancien ministre, Hamon formaté depuis son adolescence par le PS porte-parole du parti, député et ancien ministre, N Dupont Aignan, maire et député,  même F. Asselineau  (UPR) est énarque et a fait sa carrière dans les coulisses de Bercy. Si l’on veut être candidat et avoir le droit de défendre ses idées devant la France entière, il est impossible d’y échapper. On est balayé.]

 

 

Articles similaires, enfin normalement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *