Celle-là est bien aussi : Le « blitzkrieg » de François Fillon

Vous avez aimé Valls et ses 49.3 ? Vous allez adorer le « blitzkrieg » programmé de François Fillon !  Cette vidéo est un très court extrait de son opération séduction devant le patronat. Vous n’ignorez pas que chaque mot du discours d’un candidat est soigneusement choisi. C’est donc un aveu : Dans « guerre éclair », il y a « guerre ». Et guerre contre qui sinon contre nous, les esclaves indisciplinés qu’il faut remettre au pas pour relancer une « croissance » si chère au Medef , à ses actionnaires et autres investisseurs ? Assez rigolé avec Hollande, nous allons voir ce que nous allons voir !

Car lui non plus, le peuple, ce n’est pas trop son genre..

Photo : Paris-Match

Je vous rappelle qu’on l’a eu sur le dos jusqu’à n’en pouvoir plus pendant les 5 ans du règne de Sarkozy et qu’on en avait tellement marre qu’on a gobé la bouche ouverte et les yeux fermés tout ce que nous racontait Hollande.

Mais ce n’est pas tout. S’il vous reste quelque chose d’important à connaître, de ce membre du Bilderberg , c’est bien le CV de son entourage proche : Ex du GUD, ex FN, anti-IVG une belle brochette ! (Détails dans l’article en deuxième partie)

C’est ça, notre rêve de changement ?

—————————————————————————————————-

« Le Blitzkrieg (« guerre éclair » en allemand), est une stratégie offensive visant à emporter une victoire décisive par l’engagement localisé et limité dans le temps d’un puissant ensemble de forces mécanisées, terrestres et aériennes dans l’optique de frapper en profondeur la capacité militaire, économique ou politique de l’ennemi. »

Voici donc comment Fillon a l’intention de faire passer de force toutes ses lois ultra-libérales si un jour il est élu président de la République.

A grands coups d’ordonnances, de votes bloqués et de 49-3 !

Et pendant les vacances d’été évidemment, histoire que cela fasse le moins de bruit possible.

Publié sur You Tube par Léa Martin

Ex du GUD, ex-FN, anti-IVG: on a scruté la garde rapprochée de Fillon

 

 

Commentaires sont clos