Alep : Faire face au tsunami médiatique

Alep : C’est une opération médiatique d’une envergure hallucinante qui envahit les médias. Tout y passe y compris l’accusation de « génocide » perpétré par l’armée Syrienne sur le terrain conjointement aux bombardements incessants de la partie est d’Alep. Cela rappelle les tristes heures du dépeçage yougoslave, les mensonges patentés sur l’Ukraine et toutes les propagandes que nous avons eues a subir ces 25 dernières années de conflits. 

A côté de cela, peu ou pas de reportage sur la joie des Alepiens débarrassés de leurs cruels oppresseurs..  Indirectement, ce serait reconnaître que la population remercie les soldats de Bachar-Al-Assad le sanguinaire et ça, ce n’est tout simplement pas possible.

Ne vous laissez pas manipuler. L’ONU a elle-même déclaré qu’elle n’avait aucune preuve et qu’elle était incapable de donner ses sources, (cf ci-dessous) ce qui, avec l’expérience que nous avons du traitement des informations depuis le début du conflit, (attaque chimique, photos publiées par un pro-djihadiste, OSDH financée par l’alliance etc…) doit nous garder sur la réserve et nous éviter de nous laisser embarquer une fois de plus dans une réaction émotive qui troublerait le jugement.

Ceci dit, il est probable que la libération d’Alep donne lieu a des actions condamnables et à des exécutions sommaires de certains libérateurs ivres de vengeance.  C’est une longue tradition humaine des conflits : « Vae victis » Malheur au vaincus.

Cette cruelle tradition séculaire ne nous a pas échappé à nous, français. Nous n’avons pas fait mieux à la libération, et pour rafraîchir les mémoires, je vous propose un petit moment de culture salutaire :

Les purges aveugles de la Libération

 

Comme je l’ai déjà écrit, nous sommes dans un contexte de guerre, dans la réalité de son horreur et non dans un jeu vidéo aseptisé. La guerre, c’est comme ça : Les héros y fleurissent comme les monstres. (Je n’ose pas mettre animaux par respect pour eux).

Afin d’équilibrer ce qui ressemble fort à la propagande de médias déchaînés qui soutiennent avec le même aveuglement les terroristes djihadistes (Al Qeda et sous-ensembles),  responsables, je vous le rappelle, d’ attentats sur notre propre sol, je vous propose quelques liens.

A suivre, le compte Twitter du journaliste Bahar Kimyongur :

https://twitter.com/Kimyongur

Le site Facebook de Pierre Le Corf, humanitaire à Alep Ouest :

Les combats sont terribles tout autour d’Alep mais la situation s’améliore vraiment, je suis si heureux, ce sont des dizaines de milliers de personnes qui arrivent à partir de l’Est, les camions, les motocyclettes, les voitures, les charrettes, etc. débordent de familles entières qui malgré le stress, la densité, montrent une joie immense, vraiment. Les terroristes ont tout fait pour empêcher les civils de s’enfuir d’Alep ces derniers mois, quitte à les abattre. Les histoires sont assez tristes. Les gens arrivent affamés, non pas qu’il n’y avait pas de nourriture, mais elle était gardée par les terroristes qui la vendait à prix d’or ou se la réservait. Ce sont des stocks importants de vivres qui ont été retrouvés dans les quartiers repris. Ca semble gros? Le temps vous le dira, les témoignages sont tristes mais très forts, ces gens sont en vie. J’ai pris cette photo à l’entrée d’Alep, j’en parle souvent depuis ces derniers mois, une bouteille de gaz montée en roquette, c’est rare qu’elles n’explosent pas. Ils les remplissent de clous, de matière explosive et parfois de chlore, ils les tirent avec ce que l’on appelle « les canons de l’enfer ». Depuis le début de la guerre ces armes ne sont utilisées que sur les civils ici. Les médias ont effacé durant la majeure partie de la guerre l’existence de l’Ouest d’Alep, de ceux qui y vivaient, y mouraient. Ces bonbonnes effacent sans effort 2 étages d’un building et toutes les âmes qui s’y trouvent. Ils font la même chose avec des chaudières à eau par exemple. Je dois avouer que j’en ai une peur monstre, j’ai vu ce que ça fait sur un corps, sur des dizaines de corps, j’en ai fait des cauchemars pendant longtemps … Quand je lis les médias on continue de dire qu’Alep est en train de tomber », NON, NON et NON. Alep est en train d’être libérée, c’est une nuance importante à propos des gens qui vivent d’un côté comme de l’autre. Des milliers de familles ont pu enfin s’échapper, elles sont en ce moment même prises en charge par les grandes organisations locales et internationales sur place ici comme le Croissant Rouge Arabe. Trop de mensonges mais cette fois ils n’auront pas le temps de les utiliser pour continuer à tuer, la paix est proche même si cela restera probablement très fragile.

ONU : une journaliste démonte en deux minutes la rhétorique des médias traditionnels sur la Syrie

LE SITE « LES CRISES » spécialisé dans les média-mensonges,qui consacre à Alep plusieurs articles

Bachar Al Assad écrase Alep dans le sang

Et parce qu’il n’y a pas de raison de ne pas publier leur point de vue :

https://francais.rt.com/international/30563-defense-russe-videos-soi-disant-bombardements-russes-syrie-fausses

 

BONNE NOUVELLE, les internautes ne sont pas dupes.

https://francais.rt.com/france/30604-bourdin-demande-internautes-si-medias-mentent

Reste les dogmatiques, les indifférents,  et les naïfs ou ceux qui n’utilisent pas le net pour s’informer qui pensent encore que ce que disent les médias, c’est vrai, puisqu’ils le disent.

Galadriel