Réenchanter sa vie : Daniel le boulanger heureux

Daniel, le boulanger qui réinventa son

métier pour se libérer !

« Une idée simple, que tout le monde peut mettre en place, divise le travail en deux ! »

Faire du pain, Daniel avait 3 ans quand il a commencé. Apprenti, puis ouvrier, il a tout abandonné à 24 ans car il ne trouvait pas le temps de s’épanouir, sa vie n’était faite que de pain. « J’ai connu le goulag de la boulange » dit-il.

Il lui aura fallu 7 ans pour revenir à son métier passion… mais pas de n’importe quelle manière. Il a non seulement revu sa manière de faire du pain (levain naturel, fermentation lente, blés anciens, eau de pluie), mais il a aussi réinventé le concept de boulangerie de village : il laisse la caisse aux clients qui peuvent librement venir prendre leur pain. Et comme « vendre le pain, c’est autant de temps que de le fabriquer », Daniel ne travaille que deux jours par semaine. Il peut donc consacrer les autres jours à ses autres passions : le jardin, la musique, l’astrologie humaniste et l’écriture.

« De cette manière, facile à appliquer, on peut faire revenir des artisans dans les villages » dit-il.
Et pourquoi pas ?

Quily, Bretagne, septembre 2014

Source et présentation : Viméo

Episode 8 de la websérie SideWays, Enquête d’un autre monde !
Découvrez également le magazine interactif : side-ways.net/episode8

 

ARVE Error: Need Provider and ID to build iframe src




Commentaires sont clos