Les présidentielles autrichiennes invalidées !

Ça ne s’était encore jamais vu : Les élections présidentielles autrichiennes ont été invalidées par le Conseil Constitutionnel du pays  pour raisons d’irrégularités dans le dépouillement des votes.

L’écologiste Alexander van der Bellen avait gagné d’une courte tête avec 50,3 % des voix contre 49,7% pour son challenger Norbert Höfer, du parti extrême-droite FPÖ.

En général, les électeurs reconduisent leur premier vote.  Ça ne devrait donc pas changer grand chose, mais ce qui m’a surtout frappée, c’est la déclaration du Président du Conseil Constitutionnel, responsable de ce coup de tonnerre  :

« Les élections sont le fondement de notre démocratie » a estimé le président de la cour constitutionnelle, Gerhart Holzinger, pour justifier une décision spectaculaire qui va sonner comme un nouveau coup de tonnerre dans le ciel européen. « La garantie de ce fondement est notre devoir. […] Il n’y a ni perdant ni gagnant. Notre décision ne doit servir qu’un seul but : renforcer la confiance en notre Etat de droit et par là même en notre démocratie. »
Une belle leçon de démocratie que nous donnent tour à tour le Royaume Uni et l’Autriche.
Et si le pouvoir français qui n’envisage même pas un simple référendum avant de nous imposer la Loi Travail par 49.3 en prenait de la graine ?
Galadriel
Source
Image à la une : Reuters – Leonhard Foeger

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos