Lâcher-prise pour gagner en légèreté et en sérénité

La santé ne concerne pas que le corps. Mieux, l’on sait depuis des décennies maintenant qu’un esprit tourmenté génère des désordres physiques. C’est dire l’importance d’apprendre à gérer notre imagination, nos émotions, ces aspects de nous qui cherchent à nous faire croire que nous pouvons  tout contrôler et qui face à cette illusion, envahissent notre tête de réactions négatives qui nous pourrissent l’existence.  Un remède à cette machine infernale : le lâcher-prise.

1) Quand le lâcher prise s’impose: 5 signes qui ne trompent pas

 

Comment faire la différence entre ce que nous pouvons contrôler et ce qui ne nous appartient pas de décider? Si la distinction est évidente pour vous, elle ne l’est pas forcement  pour d’autres. Certaines personnes qui ont le besoin de toujours tout contrôler. Ils n’acceptent pas leurs limites et perçoivent le lâcher prise comme une véritable faiblesse.

Lâcher prise ne veut pas dire renoncer. Au contraire, cela signifie progresser, se libérer de poids inutiles et parfois même changer notre façon de percevoir les choses.

La question est de savoir quand faut-il lâcher prise? Voici les 5 signes qui ne trompent pas.

1# Accro du passé

Tout le monde a vécu au moins une fois dans sa vie un chagrin d’amour. On pleure, on ressasse le passé, on pleure de nouveau… Bref ! Cette expérience n’est pas de tout repos. D’un côté, il faut prendre le temps de panser ses blessures et de l’autre, veiller à ne pas trop prolonger cette phase, car vous serez plus enclin à déprimer et ruminer le passé.

Lorsque vous ne lâchez pas prise sur le passé : le regret, la rancune et les idées d’autodestruction émergent et vous gouvernent. Vous serez alors tenté de ruminer toujours les mêmes histoires et tomber dans l’obsession.

Ne devenez pas l’esclave de votre passé. Apprenez à accepter les événements dont vous n’avez pas le contrôle. Vous en ressortirez libéré et grandi. Ces expériences compteront pour vos prochaines relations.

2# Vous essayez d’être quelqu’un que vous n’êtes pas

Dans votre vie personnelle et professionelle, vous serez amené à faire beaucoup de concessions. Tant que ces changements sont mineurs et profitent à tous le monde, il n’y a pas de mal. Par contre, si vous vous surprenez à essayer de changer radicalement pour plaire à quelqu’un et qu’en dépit de vos efforts, on ne vous accepte pas, c’est certainement le signe qu’il faut lâcher prise.

Changer et s’adapter ne veut pas dire se déposséder de sa personnalité. Vous ne devez en aucun cas vous torturer et vous plier aux exigences d’une personne qui est dans l’incapacité de vous donner la plus belle preuve d’amour qui soit: Vous aimer tel que vous êtes!

3# Vous vous surprenez à forcer les autres à vous aimer

À vouloir contenter le monde, on ne contente personne. On a tous le désir d’être toujours aimer. Malheureusement, les idées préconçues, la peur de l’inconnu poussent certains personnes à se mettent sur la défensive. De ce fait, vous serez confronté à des personnes qui ne vous témoigneront pas toujours de la sympathie. Certains vous ignoreront, d’autres seront ouvertement hostiles.

Cette situation n’est jamais très agréable et vous serez tenté de vouloir forcer l’amitié de ces « tyrans». C’est à ce moment-là, qu’il vous faudra lâcher prise. Vous ne pouvez pas forcer les autres à vous aimer. Peu importe vraiment les raisons de leurs mesquineries : jalousie, basse estime d’eux-mêmes… ignorez-les. Ces personnes ne méritent pas votre attention ou votre amitié.

4# Vous vous accrochez à un mode de vie qui ne vous correspond pas

Dans mon précédent article : «11 conseils pour résoudre ses conflits intérieurs»,  je vous parlais déjà de cette tendance que nous avions à dissimuler nos frustrations pour ne pas sortir de notre zone de confort. Certains s’accrochent même à un mode de vie, un emploi, des études qu’ils détestent afin de plaire ou contenter les autres.  Si votre activité vous rend malheureux (se), apprenez à lâcher prise.

Commencez à réfléchir à de nouvelles directions. Ne vous contentez pas de choix sûrs et faciles parce que vous avez peur de recommencer à zéro. Définissez vos aspirations. Informez-vous un maximum pour planifiez stratégiquement votre transition.  Ne vous jetez pas à l’eau sans savoir exactement ce que vous devez faire pour passer à l’action.

5# Quelqu’un qui rompt en permanence votre confiance

Si vous êtes entouré de personnes qui vous mentent en permanence, lâchez simplement prise. Vous n’avez même pas besoin de trouver des excuses pour rompre le contact. Hélas, certaines personnes ne savent pas communiquer autrement que par le mensonge. Ils manipulent et blessent pour ne pas souffrir ou se faire rejeter. Résultat : vous de réparer les pots cassés.

Apprenez à repérer ces « vampires d’énergie » et dites-leur simplement : bye !bye ! Ceci sans culpabiliser. Votre capacité à lâcher prise de ce genre d’individus va de pair avec votre estime de soi.  N’ayez pas peur d’évoluer et d’être entier avec vous-même. Si certains vous haïssent pour cela, laissez-les partir. Pardonnez, mais ne renoncez jamais à votre dignité. Soyez heureux et courageux! Vous méritez tout ce que la vie à de bon à vous offrir.

http://www.retouralinnocence.com/2012/06/quand-le-lacher-prise-simpose-5-signes-qui-ne-trompent-pas/

2) Comment lâcher prise: quelques moyens

Retenir équivaut à croire qu’il y a seulement un passé; lâcher prise, c’est savoir qu’il y a un avenir.» (Daphne Rose Kingma)

Lâcher prise peut s’expliquer et s’appliquer de bien des façons. Une manière très simple de l’apprivoiser consiste à l’opposer à son contraire : le contrôle. Tous, à des degrés divers, nous aimons bien avoir le contrôle, que ce soit sur notre travail ou des parties de celui-ci, sur notre vie personnelle, sur nos émotions, sur les autres peut-être. Nous aimerions bien parfois avoir le contrôle sur des événements qui, justement, sont hors de notre contrôle. Lorsque nous réalisons que nous ne pouvons changer ni les événements ni les autres et que nous pouvons seulement changer notre façon de les percevoir, nous sommes dans le lâcher prise. Nous nous donnons alors une chance de vivre moins de stress. De la même façon, lorsque nous modifions notre action pour arriver à un résultat, nous faisons preuve de flexibilité et de notre habileté à décrocher d’une conduite stérile.

Dans tous les événements qui nous arrivent, il est important de faire la différence entre ce que nous pouvons contrôler, ce que nous pouvons influencer et ce que nous ne pouvons ni contrôler, ni influencer. Faire une distinction entre les trois est sans doute une première étape dans le lâcher prise.

Table des matières

SOURCE DE L’ARTICLE :

http://oserchanger.com/blogue_2/2013/05/13/lacher_prise/

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos