C’est fou ! L’histoire du soit-disant « crématorium » de la prison de Saydnaya

Vous ne pouvez pas ne pas être au courant, il y  a 6 pages de recherche Google avec tous les titres des meanstream, allant d’un  conditionnel prudent  à l’affirmation sans preuve que Bachar Al Assad le Hitler moderne a construit un four crématoire (point Goldwin) pour faire disparaitre la masse des prisonniers torturés à mort dans la prison. 

Soyons clairs. Être prisonnier dans n’importe  laquelle des prisons du Moyen-Orient ne doit pas être  une promenade de santé et encore moins en temps de guerre. Je vous rappelle au passage les nombreux articles qui ont dénoncé les exactions et les tortures subies par les prisonniers des américains à Guentanamo ou autre villégiatures de la CIA sans qu’aucun media ne moufte.  La cruauté n’a pas de frontière et en temps de conflit, quand il existe  un prétexte officiel et il n’y a pas de droits humains même minimum qui tiennent. La fin justifie les moyens. 

Voici quelques éléments qui peuvent tempérer votre indignation éventuelle. 

Les articles sont en anglais et je n’ai vraiment pas le temps de vous les traduire, d’autant qu’il y en a deux. Je vous mets donc la version du premier en traduction automatique qui vous donnera déjà une bonne idée, vous trouverez le deuxième en lien, je ne vous traduis que le titre.

Je suppose que vous vous souvenez tous des mensonges inventés contre Mouamar Kadhafi et Sadam Hussein pour mobiliser l’opinion en faveur de la guerre. Gardez bien cela en tête en lisant ce qui suit : Il n’y a aucun doute, ils sont comme des chiens enragés ils ne lâcheront pas. C’est un cauchemar. La Syrie et ses alliés ont déjà payé lourdement en matériel et en civils cette ingérence (illégale rappelons-le) dans leur pays mais rien ne les fera reculer.

Pendant ce temps les néo-cons sont à la manoeuvre également contre Trump. Il est accusé d’avoir livré à Lavrov des informations confidentielles secret défense. Pas de bol, Poutine a déclaré qu’il tenait à la disposition du monde l’enregistrement de l’entretien si les américains étaient d’accord.

Je vous recommande les commentaire de l’article qui sont du pur bon sens :

http://www.les-crises.fr/trump-a-revele-des-informations-classifiees-au-chef-de-la-diplomatie-russe/?utm_source=feedburner&utm_medium=feed&utm_campaign=Feed%3A+les-crises-fr+%28Les-Crises.fr%29

La pression monte, monte…

Galadriel

L’intérieur imaginaire de Saydnaya a maintenant un crématoire imaginaire -Département américain.

Vous vous souvenez de la prison de Saydnaya ?

Elle a longtemps fait l’objet d’une énorme attention médiatique sur la base d’un «rapport» d’Amnesty International qui s’est avéré fabriqué au Royaume-Uni par une société de réalité virtuelle «utilisant des modèles 3D, des animations et des logiciels audio, basés sur Les récits sans fondement des témoins présumés qui prétendent avoir été ou être associés à la prison « .

Eh bien, l’intérieur totalement imaginaire de Saydnaya maintenant – selon US State Dept – a un «crematorium» totalement imaginaire qui lui a été ajouté afin de disposer de tous les cadavres totalement théoriques générés par les meurtres de masse totalement infondés.

Voici l’impressionnant et plausible Stuart Jones qui nous en dit tout.

(voir la vidéo sur la page source)

Oui, il repose sur les attaques chimiques «bien documentées». Oui, il manipule et exagère et omet au point de la fraude dans son résumé de la «guerre civile». Oui, presque tous les détails de ses prétentions sur les événements à Saydnaya sont basés sur le «rapport» inventé par Amnesty et le témoignage complètement non vérifié Des détenus allégués …… mais, mais … ils ont des images satellites !:

(Voir photo et infographie sur la page source)

Vous voyez? Cette chose à droite qui pourrait absolument être n’importe quoi est en fait un crématoire. Le Département d’Etat « le croit » de tout son cœur et veut que nous le croyions aussi. Comme le Guardian the WaPo et la BBC et toutes les autres boutiques générales. Ils veulent que nous ignorions l’absence totale de toute preuve pour n’importe quelle partie de leur récit et que nous prenons leur mot. C’est un «crematoire». Et il est utilisé pour brûler des masses de corps. Tout comme dans l’Holocauste. Parce que Assad (et la Russie) = Hitler. Nous devons arracher le cessez-le-feu et ignorer les zones de désescalade et envahir la Syrie. Tout le monde l’a-t-il compris?

Imaginary interior of Saydnaya now has imaginary crematorium – State Dept.

ARTICLE EN LIEN :

Amnesty International admet que le rapport syrien « Saydnaya » a été fabriqué en entier au Royaume-Uni

Amnesty International Admits Syrian “Saydnaya” Report Fabricated Entirely in UK

 

Articles similaires, enfin normalement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *