CETA : Ni l’UE ni le Canada ne lâcheront.

La Belgique a tenu bon, mais ce n’est pas fini pour autant. Il ne faut pas se faire d’illusion tout tout sera entrepris pour faire signer cet accord de gré ou de force. 

Pourquoi une signature reste possible

On ignore pour l’instant si M. Tusk va annoncer le report du sommet prévu jeudi pour la signature du CETA, auquel M. Trudeau, devait participer. Quoi qu’il en soit, l’annulation ou le report éventuel du sommet ne signeraient pas la fin du CETA, la Commission étant prête à laisser encore quelques semaines supplémentaires à la Belgique.

Par ailleurs, M. Michel avait indiqué plus tôt lundi qu’il restait « ouvert au dialogue » avec la Wallonie pour permettre une signature ultérieure de l’accord de libre-échange. « La Belgique est encore dans un processus, [celui] d’établir sa position selon ses procédures institutionnelles, a expliqué de son côté le porte-parole de la Commission, Margaritis Schinas. La Commission a le plus grand respect de ce processus. » (Le Monde)

Ben voyons… De si grands démocrates !

La minute Delamarche : L’Europe n’est pas une démocratie

Olivier Delamarche est revenu sur l’accord euro-canadien bloqué par la Belgique. Selon lui, les marchés sont sereins car quoi qu’il advienne, le traité sera ratifié.

https://gaideclin.blogspot.fr/2016/10/delamarche-leurope-nest-pas-une.html