Air France : Le syndicaliste arracheur de chemise viré avec la bénédiction d’El Khomery

Le syndicaliste  CGT qui avait arraché la chemise dans l’échauffourée qui avait opposé grévistes et direction du personnel d’Air France a été licencié pour faute grave contre la décision de l’Inspection du Travail. Voici ce qu’a déclaré El Khomery :

« A l’issue d’une analyse longue et minutieuse des faits survenus le 5 octobre 2015 en marge du comité central d’entreprise du groupe Air France, et sur la base des éléments portés au dossier, il ressort que la faute reprochée est d’une gravité suffisante pour justifier le licenciement du salarié protégé. »

Notons que le gouvernement n’a pas eu la même sévérité avec ses forces de l’ordre pour leurs brutalités durant les manifs contre la loi Travail dont on a pas trop entendu dire qu’ils avaient été licenciés  et plus scandaleux encore, que le gendarme à l’origine de la mort de Remy Fraisse a été dédouanné par l’IGGN et laissé en liberté sous le régime de témoin assisté. Si quelqu’un a vu passer qu’il avait été viré de la Gendarmerie Nationale, qu’il veuille bien nous le signaler, merci.

Dans ce cas, c’est de la légitime défense, dans le cas du syndicaliste qui lutte contre la suppression de 3000 emplois dans son entreprise, c’est une violence intolérable.

C’est ça, un régime de dictature sournoise…

Surtout n’oublions pas toutes ces injustices. Ne lâchons, rien, il faut continuer le combat pour une société plus juste et plus généreuse.

 

« Chemise arrachée » : la ministre du travail,

Myriam El Khomri, valide le licenciement d’un

délégué CGT d’Air France

 

Image à la Une : Le Monde (voir l’article)

Articles similaires, enfin normalement...