Soldat cyborg : un pas de plus…

Encore une avancée avouée de la recherche militaire et ce n’est pas gai.

Chaque lundi, se pose pour moi la question de l’information. Que choisir ? Zapper tout ce qui n’est pas constructif pour avancer en ignorant ce qui se passe à côté, ou alerter sur les mouvements planétaires en cours afin que nous ne soyons pas pris par surprise et de faire nos choix de vie et d’éthique avec la plus grande lucidité possible ?

L’idéal est de prendre connaissance des choses, nous situer clairement par rapport à cela, agir en conséquence intérieurement et dans nos vies quotidiennes afin de ne pas laisser entrer ce que nous rejetons.

Toutes ces infos ne sont que des signaux et n’ont qu’un seul but : situer qui nous sommes, qui nous voulons devenir, et ce que nous sommes prêts à investir pour cela.

Ne nous laissons pas noyer par l’aspect sombre qui nous est donné à voir. Ce n’est qu’une facette du monde. Imitons les enfants : ils mettent l’info dans un coin de leur tête et retournent dans l’intensité de l’instant présent.

Pensons au contraire à rayonner notre propre petite lumière dans le quotidien. Créons-la dans nos vies, allons vers ce qui nous épanouit profondément et répandons cette lumière autour de nous, c’est la meilleure réponse que nous pouvons individuellement collectivement et quotidiennement faire à cette ombre qui tente de nous étouffer. 

Galadriel

L’armée américaine a implanté avec succès un « modem cortical » chez des animaux dans le cadre d’un projet de soldats cyborg

  • La DARPA a testé avec succès un modem cortical sur le cerveau d’un sujet animal
  • L’agence militaire espère développer la technologie qui permettra aux soldats d’utiliser leur esprit pour contrôler des choses comme des drones dans les zones de guerre 
  • Le dispositif permettra au cerveau de communiquer directement  avec des ordinateurs

L’armée américaine a implanté et testé avec succès son premier « modem cortical » sur un sujet animal.

La minuscule puce implantée, développée par l’Agence de défense Advanced Research Projects (Darpa), utilise un petit capteur qui se déplace à travers les vaisseaux sanguins, et se loge dans le cerveau pour enregistrer l’activité neuironale.

Les neurologues ont injecté de minuscules capteurs dans des veines de bétail, puis ont enregistré les impulsions électriques qui contrôlent les mouvements des animaux pendant six mois.

Blank
Le stentrode (photo) pourrait permettre à des militaires d’utiliser le « modem cortical » pour manœuvrer
des drones. Il a été testé avec succès sur des animaux ce mois-ci.

Le capteur, appelé « stentrode », une combinaison des mots « stent » et « électrode », est la première étape dans la décision de l’armée pour permettre aux soldats de contrôler des machines avec leur esprit.

Hypothétiquement, cela pourrait permettre à des militaires d’utiliser ce « modem cortical » pour manœuvrer des drones.

Le stentrode est de la taille d’un trombone, flexible et injectable. Au lieu d’une chirurgie du cerveau invasive, il pénètre dans le sang par l’intermédiaire d’un cathéter, puis transmet les données.

« La DARPA a déjà démontré la possibilité de contrôle directe par le cerveau d’un membre prothétique par des patients paralysés équipés de réseaux d’électrodes implantés directement dans le cortex moteur lors d’une chirurgie invasive ouverte traditionnelle du cerveau », a déclaré Doug Weber, le gestionnaire de programme pour RE-NET.

« En réduisant la nécessité d’une chirurgie invasive, le stentrode peut ouvrir la voie à des implémentations plus pratiques de ces types d’applications avec des interfaces cerveau-machine pouvant changer la vie. »

Blank»
L’armée américaine a lancé un programme visant à développer des puces implantables qui permettront au
cerveau humain de communiquer directement, et avec précision avec des ordinateurs. Les dispositifs
convertiraient les informations neurochimiques produites par les cellules du cerveau en un langage binaire
numérique utilisé par les ordinateurs

Le mois dernier, la Darpa effectuait sa première présentation de la nouvelle technologie.

SUITE ET FIN DE L’ARTICLE ICI :

https://www.crashdebug.fr/sciencess/11380-l-armee-americaine-a-installe-avec-succes-un-modem-neuronal-chez-des-animaux-dans-le-cadre-d-un-projet-visant-a-developper-des-soldats-cyborgs-qui-pourrait-utiliser-ces-implants-cerebraux-pour-controler-des-machines

 

IMAGE A LA UNE : http://www.4erevolution.com/armee-americaine-soldat-cyborg-nesd/

 

Articles similaires, enfin normalement...