Tomates, oranges… Vous pensez naïvement prendre soin de votre santé ?

Vous ne l’ignorez plus maintenant. Pour vieillir bien, il faut manger peu, mais sain. Dans nos pays industrialisés, du moins pour la populace, nous avons l’abondance mais une nourriture dégradée : Beaucoup moins de vitamines et de minéraux, mais par contre, et larga manu,  de mauvaises graisses,  du sucre et autres produits flatteurs au palais ou à l’oeil mais toxiques pour la santé. Et nous ne parlerons pas des OGM des pesticides et autres antibiotiques… Le tout pour le plus grand bénéfices des monstres de l’agro-alimentaire et, par voie de conséquence de Big Pharma qui récoltent, in fine, les bénéfices des ravages sur la santé de cette alimentation dévoyée !

Bravo ! Belle opération financière aux plus hauts niveaux. Difficile de prétendre qu’il s’agit d’une volonté « politique » dans le sens de la gestion de la cité. Il n’empêche…

Alors, la bonne salade de tomate de l’été pleine de vitamines, oubliez son aspect nutritionnel comme vous avez petit à petit fait une croix sur le gustatif…

Nous mangeons de la m…e industrielle, et modifications climatiques aidant, dans un sens ou dans un autre, la configuration des terres agricoles va changer et les surfaces exploitables diminuer soit de sécheresse, soit de froid… Peu importe.. L’extension de ces formes de cultures hors sol est inévitable. Mais qui contrôle la valeur nutritionnelle de ce qui nous est donné à consommer ??  Il semble pourtant que c’est  une question majeure de santé publique, non ?

Ah oui ! Cinq fruits et légumes par jour…

Allo ? Bruxelles ?

En complément et pour en rajouter un couche, vous trouverez en deuxième partie tous les secrets du jus d’orange dont les français consomment 27 litres par an, pensant sans doute se faire du bien…. Si vous êtes un pratiquant du jus d’orange au petit déjeuner, suivez cette enquête édifiante… 

Galadriel

 

Des graines dégénérés hybrides et stériles.

Des minéraux qui arrivent au goutte-à-goutte. (Mais comment sont créés les minéraux?)

Le reportage offre une exploitation « Bio »en contre exemple pour offrir des taux de nutriments 3 fois supérieurs, alors qu’une vraie agriculture bio en Permaculture avec de bonnes graines donne 20 fois plus de nutriments.

Désolé pour la mauvaise qualité de la vidéo. Merci

1) Les tomates d’Aujourd’hui de la merde sans nutriment !

 

SOURCE DE L’ARTICLE :

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/

 

2) Un verre de jus d’orange industriel serait aussi sucré qu’un verre de soda !

Un jus d’orange frais chaque matin …peu importe la météo, c’est un rayon de soleil qui balaye la table du petit déjeuner !Les Français en raffolent. Ils en consomment 27 litres par habitant et par an. Les industriels ont su nous convaincre que le jus d’orange était à la fois un antidote à la morosité ambiante et un passeport-santé. Une boisson saine, naturelle et pleine de vitamines qui est devenue l’un des produits préférés des publicitaires.Mais les spots télévisés, mettant en scène un sympathique petit producteur qui chouchoute ses orangers, cachent une réalité bien plus acide. En effet, l’essentiel du jus d’orange que nous consommons provient d’immenses plantations au Brésil. On y pratique l’agriculture intensive, les vergers sont arrosés de pesticides et, les petites mains qui cueillent les oranges travaillent dans des conditions pénibles. Quant à l’atout santé, là aussi il y aurait quelques pépins dans le fruit ! Sait-on qu’un verre de jus d’orange serait aussi sucré qu’un verre de soda ? Et que la vitamine C est volatile ? Pressé, concentré, congelé, réhydraté… Nous suivrons durant 12 000 kilomètres le long voyage du jus d’orange… des orangeraies brésiliennes jusqu’à la table de nos vacances.

 

 

Articles similaires, enfin normalement...