AUTOMNE AU JARDIN

Quoi de mieux pour se vider la tête que de jardiner ?  Que ce soit en préparant pots et jardinières pour le printemps ou son potager, le contact direct avec la terre est profondément relaxant..  De la relaxation, nous en avons besoin en ce moment. Juste histoire de prendre du recul, de vider des émotions perturbantes, et d’aider à trouver un bon sommeil. En ce moment, il y a énormément de gens qui se plaignent de mal dormir. L’ambiance n’est pas à la légèreté.

Fermons les écoutilles, allons marcher un peu dans un parc ou dans la nature ou prenons nos bêches. C’est le moment.

Travailler son sol en automne pour préparer l’hiver

Protéger le sol du froid en le couvrant

restauration bioLes sols nus ne sont pas la panacée, loin de là ! Nous ne sommes pas dans des déserts et il vaut mieux protéger et nourrir les sols en les couvrant. Plusieurs possibilités :

– Déposez une couche généreuse et uniforme de compost sur votre sol. Recouvrez ensuite d’un paillis afin d’assurer le protéger pour l’hiver.

– Implantez une culture sur les parties de sol nu. Bien entendu, on n’a pas toujours le temps de le faire et donc il vaut mieux alors se rabattre sur un mulch. Mais pour cela il ne faut pas jeter tous vos déchets verts ; il faut les conserver pour couvrir vos sols le moment venu, c’est à dire maintenant que le froid arrive.  Voyez  : Le mulching : fertiliser naturellement.

La terre deviendra riche et meuble, garantissant de belles récoltes à la belle saison !

Protéger les racines avec un buttage et/ou un paillis

fleche-suiteFaire un buttage c’est relever la terre en forme de butte au pied des plantes pour protéger leur racine du froid hivernal. Cette technique est pratiquée surtout pour les rosiers, certaines plantes vivaces* fragiles et les légumes à tiges ou à bulbes (asperges, artichauts, poireaux, cardons, etc.).

Developpement durable article

Le buttage peut être complété d’un paillis constitué d’une couche de feuilles mortes, branchages, écorces, paille ou encore de terreau.

Les paillis doivent être aérés régulièrement après les pluies pour éviter les risques de pourrissement.

Le tapis doit être suffisamment épais pour qu’en cas de pluie ou de neige, la première couche de feuilles reste au sec. Il faut également penser à mettre un poids pour éviter que tout s’envole.

Astuce de jardinier

ludo-decoreEn automne, le travail du sol doit rester superficiel. Il est en effet conseiller de ne pas trop travailler le sol en profondeur afin de ne pas endommager les racines des arbres et arbustes situés à proximité.

Également, il est préférable de ne pas enfouir en profondeur les amendements, mais de s’arrêter à 2 ou 3 cm sous la terre, afin de faciliter le travail des micro-organismes.

 

source de l’article : http://www.consoglobe.com/travailler-son-sol-en-automne-pour-preparer-lhiver-cg/2

Articles similaires, enfin normalement...