L’UTÉRUS ARTIFICIEL : UNE MONSTRUOSITÉ À DÉNONCER ABSOLUMENT ! (VIDÉO)

Encore une fois la science, la « recherche », cette fameuse « recherche » qui soit disant veut « notre bien » et ne cesse, par tous les moyens, même en prenant les enfants en otage pour nous attendrir, de pomper notre fric, dissimule derrière ce mot paravent des milliers de scientifiques complices, prêts à faire n’importe quoi pour le fric et la gloire (ah ! le Nobel !!!).

Des scientifiques qui ne se contentent pas de torturer des milliers d’animaux, ce qui est déjà une ignominie contre laquelle nous devons lutter, mais qui traitent avec le même mépris, la même cruauté des êtres humains, comme en témoignent les femmes de cette vidéo.
Des femmes ont été victimes d’essais médicaux illégaux d’utérus artificiel.

Ces femmes ont subi une césarienne abusive sans connaitre les risques qu’elle encouraient. Leur enfant a été placé dans un utérus artificiel permettant une gestation extra-corporelle. Leur enfant est décédé. Il s’agit d’une technique qui n’est pas au point. Ces expériences médicales sont interdites.

On le sait depuis longtemps bien sûr, mais quand on a tout à coup, devant nos yeux, la preuve qu’aujourd’hui des scientifiques se servent de femmes trop confiantes comme cobayes pour leurs recherches sur l’utérus, on a la nausée !

Ces scientifiques, héritiers directs des médecins d’Hitler, n’ont pas hésité à tuer les enfants que ces femmes portaient dans leur ventre à seule fin de tester leur horrible trouvaille.

Une de ces femmes témoigne qu’elle a vu cette expérience faite sur une chèvre et que le foetus baignait dans le même liquide comme avait baigné son enfant… On atteint le fond de l’horreur, le fond de la souffrance avant que la colère ne vienne tout balayer et qu’on se dise :

MAIS QUI LEUR PERMET DE FAIRE CES HORREURS ?

QUE FAIT LA JUSTICE ?

OÙ EST LE TRIBUNAL INTERNATIONAL QUI PUNIRA CES MONSTRES COMME ILS LE MÉRITENT ?

Après avoir regardé et entendu cette vidéo, on sait qu’il faut sortir de notre passivité et réagir, agir, lutter pour que cessent ces monstruosités criminelles.

Pour ma part, je conseille aux femmes auxquelles leur médecin proposerait un « utérus artificiel » comme solution à une grossesse impossible ou difficile, de le faire taire en lui envoyant à travers la gueule le premier objet lourd qui leur tombe sous la main !!!

 

Un article de et publié par Margarida, relayé par SOS-planete

Commentaires sont clos