Courses au supermarché, les pièges à éviter pour économiser votre argent

Les distributeurs mettent en place un grand nombre d’astuces pour vous inciter à acheter toujours plus. 

Pourquoi des pièges ? « Lorsque je vais faire les courses je n’achète que l’essentiel… » Voilà ce que vont vous répondre la majorité des gens, peut-être que vous aussi vous allez me donner ce type de réponse.

Et pourtant, l’analyse des chiffres de la consommation des ménages, en moyennes et grandes surfaces, nous montre qu’environ 40% des achats sont réalisés par impulsion et non par besoin. Rares sont les consommateurs qui résistent à la tentation. Nous sommes manipulés, à notre insu ou consciemment, et nous culpabilisons régulièrement.

 

Plusieurs tactiques sont ainsi mises en place par les services marketing des supermarchés pour vous faire dépenser plus, voici les 10 principales:

Chariots présents sur le parking

Alors que les paniers eux, sont à l’intérieur du magasin et généralement moins en vue que les caddies. Ce n’est pas qu’une question de vous faciliter la vie, mais bien une astuce pour que dès votre arrivée vous empoigniez un chariot, et le fait d’avoir un chariot permet des courses plus importantes qu’avec un panier…Vous verrez pourquoi plus bas.

 

Le fond sonore

Conditionner l’individu par de la musique, la musique lente, relaxante voir déprimante, met le consommateur dans une frénésie acheteuse. Une musique bien rythmée va quant à elle être diffusée lorsque l’affluence sera plus forte, ou encore à certains moments de la journée. Donc lorsque vous entendez de la musique dans votre supermarché ce n’est pas une retransmission aléatoire d’une radio locale, mais véritablement un programme étudié et composé par la marque du distributeur afin de manipuler vos sens…

 

Disposition des articles couteux

Les articles les plus couteux et généralement les plus rentables (pour eux) sont toujours placés au niveau des yeux. C’est le truc le plus connus de tous, donc on regarde en bas et en haut pour trouver moins cher, mais un certain nombre de personnes vont se limiter à ce qui est à hauteur des yeux. C’est le même truc qu’emploi votre petit épicier, station-service ou tabac de quartier, les bonbons sont situés à hauteur des yeux des enfants, pas à la hauteur des vôtres…A noter que dans les supermarchés, le marketing étudie non seulement la hauteur des yeux d’un adulte, mais également celui de l’enfant assis dans chariot et de l’enfant debout marchant à vos côtés…Pour la hauteur en rayon de chaque produit bien sûr.

 

Les têtes de gondole

Vous connaissez certainement ce terme, cela désigne simplement les produits qui sont situés en bout de rayon, généralement ce sont les mêmes que vous pouvez trouver en rayon mais conditionnés par lots, en vous faisant croire à une économie substantielle. Seulement si vous prenez le temps d’aller vérifier dans le rayon et de comparer le prix du produit à l’unité et de faire une petite multiplication, vous vous apercevrez que dans la majorité des cas il n’y a aucune économie, le but est simplement de vous faire acheter 4 paquets a la place d’un…Vous comprenez maintenant pourquoi vous avez bien fait de choisir un chariot plutôt qu’un panier… 😉

 

Jamais à la même place !

Combien de fois vous êtes-vous fait cette réflexion ? D’une semaine à l’autre, et sans vraiment savoir pourquoi, on retrouve les yaourts a la place des viandes, le rayon des pâtes et remplacé par un rayon de vaisselle, et on tourne en rond durant 3 rayons pour trouver notre lessive habituelle…La aussi rien n’est fait au hasard, le fait que vos articles habituels ne sont plus à la même place vous oblige à passer devant des rayons que vous n’auriez pas vu et peut être allez-vous être tenté à acheter quelque chose que vous n’aviez pas nécessairement besoin…

 

Vendre grâce à l’odeur

Cette technique marketing est assez récente, nous avons vu ces dernières années les fours à pain des coulisses se déplacer dans le magasin. A votre avis est-ce par manque de place ? Non, les études ont démontrées, tout comme la musique, que l’odeur va influencer vos achats, le fait de sentir la cuisson du pain ou de viennoiseries va titiller vos papilles, et même si vous n’achetez pas au rayon boulangerie cela va aiguiser votre appétit. Et tout le monde sait pertinemment qu’il ne faut jamais faire les courses le ventre vide car cela incite à acheter plus. Rassurez-vous les distributeurs l’on bien comprit aussi, c’est pour cela qu’ils mettent le paquet pour vous ouvrir l’appétit même si vous venez de déjeuner, et bien sur ces odeurs sont diffuser à l’entrée du magasin. Aller, j’en rajoute une couche rien que pour le plaisir, si cela ne vous ouvre pas l’appétit, votre cerveau lui va tout de même réagir avec ces bonnes odeurs en libérant de la dopamine, c’est l’hormone de la bonne humeur qui vous rend de ce fait plus vulnérable aux achats d’impulsion. Eh eh eh…Allez une dernière pour la route, regardez bien ces fameux fours, car dans certains magasins ils sont simplement factices, rien ne cuis jamais dans ces fours et ce sont des arômes (chimiques) qui sont dispersés par de simples diffuseurs automatiques…

 

La course au lait

Le lait étant le produit le plus vendu dans les supermarchés, il est normal de le trouver tout au bout du magasin, vous ne voudriez tout de même pas qu’on vous le propose dès l’entrée sans passer avant devant toutes les autres bonnes choses que vous pourriez acheter…ce ne serait pas bon pour le développement du chiffre d’affaires de l’établissement.

 

Rafraichir le rayon des fruits et légumes

HÔoo ! Les beaux légumes, ils ont encore la rosée du matin…Non je rigole, mais c’est l’impression que l’on veut vous donner en brumisant les salades et autres fruits et légumes « frais », c’est encore une autre façon de stimuler vos sens, voire des légumes humides vous fait croire qu’ils viennent d’être fraichement cueillis, et la fraicheur plait au consommateur. Mais bon à 17 heures c’est rare que le paysan du coin vienne livrer ses salades « fraichement cueillies » au supermarché de son village…

 

Echantillons et dégustations gratuites

Goutez mon fromage, sentez donc ce nouveau parfum, prenez un échantillon de cette nouvelle crème pour la peau…Il ne se passe pas une semaine sans qu’une marque vous fasse gouter des trucs ou vous distribue des échantillons gratos. Pensez-vous que c’est pour vous remercier de venir faire vos courses chez eux ? Non, c’est encore l’utilisation d’un truc vieux comme le monde, on vous donne pour vous rendre redevable: vous culpabilisez d’avoir accepté le cadeau et donc inconsciemment vous serez plus susceptible d’acheter un produit auquel vous n’aurez pas pensé auparavant.

 

Font C….ça traine, ils pourraient mettre plus de caissières

Une des dernières astuces avant que vous ne quittiez le magasin est de vous faire trainer un peu aux caisses, pas trop, juste le temps de penser à ce que vous auriez pu oublier, de jeter un œil aux titres des magazines plantés devant vous et de laisser le gamin repérer les cochonneries laissées à sa portée au niveau des caisses. Ne pas mettre le personnel nécessaire en caisse se calcul sciemment, car il faut toujours que le client patiente au niveau des caisses. Ce n’est absolument pas une question de manque de personnel, bien au contraire…

La prochaine fois que vous allez faire vos courses, regardez tout ce qui est fait pour vous pousser à acheter plus. Et si vous repérez un truc qui n’est pas mentionné dans cet article faites nous part de votre découverte, nos lecteurs seront ravis…

 

Consommateurs pris au piège

Source: http://www.bon-coin-sante.com/blog-sante-sans-prise-de-tete/actualites-sante/courses-au-supermarche-economiser-votre-argent/

Commentaires sont clos