Les terres agricoles, la nouvelle proie des spéculateurs

Au début, les « hedge funds » spéculaient sur les actions, les devises et accessoirement sur le pétrole.

Les krachs boursiers devenant de plus en plus fréquents, la spéculation des hedge funds s’est reportée sur l’immobilier et sur l’ensemble des matières premières, y compris agricoles. Cela a largement contribué la flambée des prix des logements et de l’alimentation.

Désormais, la dernière tendance est de spéculer directement sur des biens réels vitaux, principalement les terres arables, l’eau potable, et les zones de pêche dont les états en quasi faillite cèdent les droits d’exploitation à des sociétés privées.

C’est ce qu’explique l’excellent analyste Hervé Juvin dans cette vidéo…

Source : syti.net

Commentaires sont clos