Iraniens et Israéliens refusent d’être ennemis

Le bruit des bottes résonne au Moyen-Orient avec, une fois encore, la menace d’une guerre entre Israël et l’Iran. Dans les états-majors des deux pays et à la tête des gouvernements, on ressort les vieux discours nationalistes, bellicistes et militaristes, parfois teintés de religion. Mais, tant en Israël qu’en Iran, la population, les gens, ne veulent pas mourir pour les intérêts des puissants.

Comme au mois  de mars, des dizaines de milliers d’habitant(e)s d’Iran et d’Israël utilisent les réseaux sociaux, comme les pages Iran-loves-Israel etIsrael-loves-Iran, pour échanger, au-delà des appels à la guerre des chefs d’Etats, et dénoncer les menaces de guerre.

Cette fois, un message circule, signé tant par des Israélien(ne)s que des Iranien(nes) :

“Nous sommes des millions de gens qui seront touchés. Nous serons mobilisés, nous aurons à nous battre, à perdre nos vies et nos proches. Nous, parents de Téhéran et de Tel Aviv, nous devrons fuir dans les abris avec nos enfants et prier pour que les missiles ne touchent pas. Mais ils tomberont ailleurs, et sur quelqu’un.

Ces derniers jours, le bruit de la guerre devient plus fort. Aussi, une fois encore, clairement et fortement, nous disons NON à cette guerre.”

D’Israël et d’Iran, un même message : “Pas prêt(e) à mourir dans votre guerre” :

Source : http://actualutte.com/iraniens-et-israeliens-refusent-detre-ennemis/

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos