De Nada

Plus nous lisons et consultons divers médias, plus nous jetons un coup d’œil occasionnel sur divers sites de réseaux sociaux, plus nous avons l’impression d’être coincés entre deux perspectives extrémistes, stimulant peu l’analyse et la réflexion.

laquelle se renouvelle peu, malgré certaines prétentions. On y retrouve, avec plus ou moins de subtilité ou de nuances, les vieilles haines ethnoraciales et pléthore de préjugés à l’égard de diverses minorités. On y retrouve la vieille attitude tartuffe consistant à prétendre qu’on parle au nom de la glorieuse majorité, dite silencieuse.

De l’autre côté, nous retrouvons une nouvelle gauche qui prend de l’ampleur au fil des années. Dans cette gauche, on défend farouchement les minorités de toutes catégories, et on semble se préoccuper très peu de la majorité soit-elle silencieuse ou plus ou moins loquace.

D’un côté et de l’autre, on condamne allègrement les délinquants, les dissidents qui osent ne pas penser selon la correctitude imposée.

Nous aimerions que dans les médias, quels qu’ils soient, on retrouve une variété de regards, d’angles, de points de vue.

Nous aimerions que certaines personnes ne réclament pas le congédiement de journalistes lorsqu’ils défendent des idées se situant en dehors de la boîte, en dehors des deux pensances qui ne cessent de s’entrechoquer.

Avons-nous le droit d’espérer ?

Terramar

https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/maxwellterramar:4

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.