Médias : Un NWO médiatique se met en place. Le témoignage de Aude Ancelin

Lorsque nous vous disons que la presse est au mains des multinationales et que celles-ci font collusion avec les pouvoirs politiques, ce n’est pas une image, mais bien une réalité. Si nous vous répétons de vous méfier, de douter, de réfléchir et même de vous défendre contre la propagande, ce n’est pas pour promouvoir l’info alternative, qui elle même n’est pas exempte de critique, l’objectivité n’étant pas obligatoirement sa ligne directrice. Au moins, grâce à elle nous avons  encore (et pour combien de temps ?) le choix entre diverses opinions et la possibilité d’entendre des avis ignorés voire, interdits par les MMS.

A lire et écouter : La mise en place d’un NWO médiatique par T. Meyssan, et le témoignage d’Aude Ancelin virée par François Hollande de son poste de rédactrice adjointe du Nouvel Obs par F. Hollande lui-même.

Si vous étiez encore tenté de prêter l’oreille aux grands médias, cela peut vous donner vraiment à réfléchir.

Le NWO médiatique – Thierry Meyssan – extraits :

Nous assistons à la naissance d’une Entente dont nous ne connaissons ni les véritables initiateurs, ni les objectifs réels, mais dont nous observons immédiatement les conséquences directes contre la démocratie.
L’Occident traverse une crise systémique sans précédent : de puissantes forces orientent progressivement la totalité des médias dans une unique direction.
Simultanément, le contenu des médias se transforme : l’année dernière encore, ils étaient logiques et tendaient à l’objectivité. (Meyssan parle de la presse internationale que nous ne pouvons juger d’après la nôtre. Cf le classement de la liberté de la presse mondiale 2016Ndlr)
Ils s’apportaient une contradiction mutuelle dans une saine émulation.
Désormais, ils agissent en bandes,  fondent leur cohérence sur des émotions et deviennent méchants face aux individus qu’ils dénoncent.

…/…

Depuis une quarantaine d’années, on assiste à un regroupement progressif de médias au sein de trusts internationaux.
Actuellement, 14 groupes se partagent plus des deux tiers de la presse occidentale (21st Century Fox, Bertelsmann, CBS Corporation, Comcast, Hearst Corporation, Lagardère Group, News Corp, Organizações Globo, Sony, Televisa, The Walt Disney Company, Time Warner, Viacom, Vivendi).

Désormais, l’alliance opérée par Google Media Lab et First Draft tisse des liens entre ces groupes qui détenaient déjà une position dominante.
La présence dans cette Entente des trois principales agences de presse de la planète (Associated Press, Agence France-Presse, Reuters) lui assure une force de frappe hégémonique.
Il s’agit sans aucun doute d’une « entente illicite », non pas établie dans un objectif de fixation de prix, mais de fixation des esprits, d’imposition d’une pensée déjà dominante.
On peut observer que tous les membres — sans exception — de l’Entente de Google ont déjà, au cours des six dernières années, donné une vision univoque des événements survenus au Moyen-Orient élargi.
Il n’y avait pourtant pas d’accord préalable entre eux, ou on ne le connaissait pas.
Il est intriguant que soient présentes dans cette Entente cinq des six télévisions internationales qui ont participé à la cellule de propagande de l’Otan (Al-Jazeera, BBC, CNN, France24, Sky, mais apparemment pas Al-Arabiya).

Suite de l’ARTICLE :

https://changera.blogspot.fr/2017/04/thierry-meyssan-le-nouvel-ordre.html#more

Source

CAC40 et journalisme le témoignage d’Aude Ancelin

Trouvé sur : http://reseauinternational.net/journalistes-pourquoi-tant-de-haine/

IMAGE A LA UNE : https://bestofactus.blogspot.fr/2015/08/liberte-de-la-presse-2015-la-france-38e.html

Articles similaires, enfin normalement...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *