Disparition d’un homme de coeur : Le psychanaliste et praticien Guy Corneau

Avec Guy Corneau la liste des personnalités qui sont décédées depuis 2016 s’allonge encore. Peut-être son nom ne vous dit-il rien, il est probablement beaucoup plus connu au Canada, son pays natal, qu’en France. Pourtant Guy Corneau est un psychanalyste jungien de renommée mondiale, qui a fait du cœur le centre de sa vie.

Passionné de théatre, il organisait stages et conférences pour parler de son expérience de vie, de sa guérison d’un cancer grave (lymphome) grâce à des soins conjoints d’allothérapie et de pratiques complémentaires qu’il avait transmises dans un livre « Revivre ! ».

L’idée qu’il défendait le plus était la nécessité impérative de l’estime de soi sans laquelle il n’y a pas de véritable épanouissement. Il nous parlait de lui, de nous les humains, avec une gentillesse, un humour, une simplicité et une générosité immense. Je ne l’ai pas connu personnellement mais je visionnais régulièrement ses vidéos pour écouter ses messages pour m’enrichir et m’aider à corriger ma propre vision de la vie.  Guy Corneau avait 65 ans.

Ciao Guy, et merci beaucoup.

Galadriel

SA BIBLIOGRAPHIE :

« Revivre »

ll y a trois ans, Guy Corneau apprend qu’il est atteint d’un lymphome cancéreux de stade 4. Dans le bureau de l’oncologue qui lui annonce la nouvelle, il n’est plus ce célèbre psychanalyste, mais un homme seul et anonyme qui n’a pas dormi la veille et s’accroche à l’espoir.

Avec humour et humilité, il se livre dans un récit personnel et intime. Étape par étape, émotion par émotion, il fait partager ses rencontres et ses découvertes, du désespoir à la joie ; quand il est au plus mal, il dialogue avec ses états intérieurs et parvient à les transformer. Il nous entraîne aussi aux côtés de son amie, la photographe Yanna, atteinte du même mal en même temps que lui, et qu’il a accompagnée jusqu’au bout. Dans la vie comme dans la mort, l’amour demeure le maître invisible.

Ce livre est aussi un plaidoyer sans ambiguïté pour l’alliance de trois types de médecine : la médecine moderne, la médecine des plantes et de la médecine énergétique. De la chimiothérapie à la radiothérapie, de la diététique à la visualisation, de la méditation à la redécouverte d’une vie remplie par l’amitié et l’affection, il s’agit d’offrir à son être toutes les chances de guérir.

Guy Corneau retrace les étapes d’un parcours qui l’a ramené il y a quelques mois dans le bureau de la même oncologue pour s’entendre dire :  » Je ne sais pas ce que vous avez fait, mais ça a marché. Je vous félicite.  »

________________________________________________________________

Articles similaires, enfin normalement...

Commentaires sont clos